Permabrégé — Blabla concis mais pas si con

Updates from RSS

  • 08:12:40 on décembre 17, 2008 | 0 | # |
    Étiquettes : ,

    La permaculture ne serait qu’une réactualisation moderne (écologie, science, contexte) des pratiques horticoles primitives.

    Publicités

     
  • 04:47:00 on décembre 17, 2008 | 0 | # |
    Étiquettes : ,

    L’agriculture comparée à la chasse et la cueillette privilégie la quantité à la qualité.

     
  • 04:54:49 on décembre 16, 2008 | 0 | # |
    Étiquettes : , ,

    L’agriculture maintient une succession primaire (labour, désherbage) propice à la culture de plantes qui ont les caractéristiques de plantes pionnières (annuelles, héliophiles). L’horticulture se concentre sur une culture de sucession secondaire (espèces pérennes).

     
  • 02:26:17 on décembre 16, 2008 | 0 | # |
    Étiquettes :

    Un couvert herbacé et des arbres dispersés sont le paysage typique d’une savane.

     
  • 05:01:47 on novembre 18, 2008 | 1 | # |
    Étiquettes : , ,

    Une agriculture avec labour augmente les rejets de CO2 (utilisation des tracteurs pour le labour, et perte de matière organique) [Bourguignon]

     
  • 03:50:18 on novembre 14, 2008 | 0 | # |
    Étiquettes : , ,

    Chez les chasseurs-cueilleurs, une perturbation des écosystèmes entraine moins de nourriture, chez les agriculteurs, cette perturbation apporte un surplus de nourriture (à court terme), par exemple en défrichant une forêt pour planter des céréales. La permaculture serait une méthode permettant d’obtenir plus de nourriture sans perturber les écosystèmes.

     
  • 08:01:55 on novembre 9, 2008 | 0 | # |
    Étiquettes :

    La fôret est une réponse de la Nature pour gérer la pluviométrie de nos régions tempérées (et équatoriales) où les précipitations sont de plus de 550mm/an. Les arbres permettent d’éviter une érosion.

     
  • 02:33:37 on novembre 4, 2008 | 0 | # |
    Étiquettes : ,

    Les plantes domestiquèes à l’origine ont surtout été des annuelles (proportion plus importante de denrée comestible par rapport aux vivaces, et les graines servaient à la plante à passer l’hiver jusqu’à la première saison), des plantes dont les inconvénients étaient codés sur peu de gènes (exemple amertume de l’amande comparée à l’amertume du chène, gène de l’épi cassé chez le blé), hermaphrodites (caractères stable), mais avec possibilité de fécondation croisée (nouvelles variétés).

     
  • 10:10:17 on novembre 3, 2008 | 0 | # |
    Étiquettes :

    Les espèces domestiquées l’étaient sur des critères qui ne devaient pas favoriser leur sélection (pour cause de non propagation des graines : céréales dont la tige ne se casse pas, légumineuses dont la causse n’éxplose pas; ou de défense : défaut d’amertume)

     
  • 10:07:10 on novembre 3, 2008 | 0 | # |
    Étiquettes : ,

    La domestication des espèces végétales a dans un premier temps été involontaire, les humains récoltaient des plantes/fruits/etc. sur des critères spécifiques (taille du fruit, goût …) et leurs graines se sont retrouvées dans leurs latrines et dépôts d’ordures.

     
Page suivante »