Les espèces domestiquées l’étaient sur des critères qui ne devaient pas favoriser leur sélection (pour cause de non propagation des graines : céréales dont la tige ne se casse pas, légumineuses dont la causse n’éxplose pas; ou de défense : défaut d’amertume)